+ de critères

Jean-Louis Etienne

Jean-Louis Etienne

Depuis trois jours, il n’a pour horizon que du blanc : celui des glaciers, de la banquise et de la brume hivernale. Le médecin explorateur français a décollé lundi matin de Norvège à bord du Generali Arctic Observer (un ballon à gaz hélium et air chaud) pour une traversée en solitaire du pôle Nord. Une première !Ce sont les vents qui décideront de la durée de l’expédition. Jean-Louis Etienne devra aller les chercher comme le font les pilotes de montgolfières, sur 3500 kilomètres… Dernier volet de la trilogie en solitaire menée par cet amoureux des pôles depuis 1986, la mission a cette fois deux objectifs : l’évaluation de la concentration du dioxyde de carbone et l’étude du mouvement continuel des pôles magnétiques. Pour lui, cette nouvelle mission destinée à prendre le  pouls de la planète est essentielle, « la banquise étant le meilleur indice de performance des mesures à prendre contre le réchauffement climatique ».


Biographie liée

Dernières publications dans "À la une"



Réactions


Réagir à cet article : (réservé aux membres du Who's Who)



1000 caractères restants