+ de critères

3 questions à Pierre Mongin

3 questions à Pierre Mongin

Régulièrement, le Who’s Who donne la parole à une personnalité. Le principe est simple : 3 questions, 3 réponses.
Quelques mots ou plusieurs lignes, libre à chacun d’y répondre selon son inspiration.

 

Titulaire d’une maîtrise de sciences économiques, diplômé de Sciences-Po, élève de la promotion Voltaire de l’ENA, Pierre Mongin a été chef de cabinet du Premier ministre Edouard Balladur, préfet d'Eure-et-Loir, du Vaucluse, de la région Auvergne et du Puy-de-Dôme puis directeur de cabinet du ministre de l’Intérieur puis Premier ministre Dominique de Villepin. Depuis 2006 il est le PDG à l’écoute, respecté et combatif de la RATP.

 

 

 

- De quoi êtes-vous le plus fier dans votre carrière ?
D’être l’instigateur du nouveau métro du Grand Paris. 200 kilomètres de métro supplémentaires pour l’Ile-de-France qui seront construits entre 2020 et 2030.
 


 

- Quel(s) autre(s) métier(s) auriez-vous aimé exercer ?
J’aurais volontiers été architecte. Il s’agit d’un rêve d’enfant non réalisé. Bâtir des maisons, des logements, des bâtiments collectifs… J’ai beaucoup travaillé, dans le cadre de mes fonctions, à la réalisation de nombreuses constructions, en essayant d’en favoriser l’esthétique. C’est évidemment avec plaisir que je préside des jurys de concours d’architecture pour faire émerger une œuvre, et aussi faire découvrir les talents de nouveaux professionnels.

 

 

- Avez-vous un ou des modèles ? Une personnalité qui vous a inspiré ?
C’est davantage un modèle qu’une inspiration : Louis Gallois. Il a été président de la SNCF (de 1996 à 2006 NDLR) et son mode de management basé sur le participatif et la recherche d’un consensus pour faire bouger les choses, et non un consensus immobile, m’a influencé.

 


Biographie liée

Dernières publications dans "3 questions à"



Réactions


Réagir à cet article : (réservé aux membres du Who's Who)



1000 caractères restants