+ de critères
  • Photo Nina Bouraoui

    Nina Bouraoui Ecrivain [ biographie ]

    Biographie mise à jour en temps réel
    Au Who's Who depuis 2003
    Biographie validée et certifiée par Nina Bouraoui

    Identité
    Bouraoui, Yasmina dite Nina, Ecrivain. Née le 31 juillet 1967 à Rennes (Ille-et-Vilaine). Fille de Rachid Bouraoui, Haut fonctionnaire international, et de Mme, née Maryvonne Henry, Iconographe.

    Etudes et diplômes
    Etudes : Lycée Descartes à Alger (Algérie), Lycée français de Zurich (Suisse), Lycée international de Ferney-Voltaire, Lycée Louis Massignon à Abou Dhabi (Emirats Arabes Unis).
    Diplôme(s) : Bachelière.

    Carrière
    Ecrivain (depuis 1991).
    Œuvres : Auteur de la Voyeuse interdite (1991, prix du livre Inter décerné par les auditeurs de France Inter, 1991), Poing mort (1992), le Bal des murènes (1996), l'Age blessé (1998), le Jour du séisme (1999), Garçon manqué (2000), la Vie heureuse (2002), Poupée Bella (2004), Mes mauvaises pensées (2005, prix Renaudot 2005), Avant les hommes (2007), Appelez-moi par mon prénom (2008), Nos baisers sont des adieux (2010), Sauvage (2011), Standard (2014), Beaux rivages (2016), Tous les hommes désirent naturellement savoir (2018), Otages (2020, prix Anaïs Nin 2020), Satisfaction (2021); auteur de chansons pour Céline Dion, Garou, Sheila et Mon album comptines; auteur de la pièce de théâtre Otages (2015).
    Décoration(s) : Commandeur des Arts et des Lettres.

    Centres d’intérêt
    S'intéresse à la littérature (Vladimir Nabokov, Marguerite Duras, Violette Leduc, Hervé Guibert), aux Seychelles et à Paris.
    Sports : tennis, natation.

    Coordonnées
    Adresse(s) professionnelle(s) :
    c/o Editions JC Lattes 17 rue Jacob, 75006 Paris.

    Actualités du Who's Who à propos de Nina Bouraoui


    24/08/2021

    Nina Bouraoui hors de nos têtes

    "Été 1977. Alger étouffe sous la fumée des brasiers qui l’enserre. Au cœur de la capitale surpeuplée, une femme se consume elle aussi." Avec son nouveau roman Satisfaction, paru aux éditions JC Lattès, Nina Bouraoui revient sur les thèmes qui l'habitent depuis son premier roman : l'Algérie, l'identité, le désir et l'amour interdit. L'héroïne du roman, Michèle Akli, est arrivée en Algérie après…[…]


    11/08/2021

    Nina Bouraoui, publie Satisfaction aux éditions JC Lattès. "Je pense souvent à ce qu’il restera, à ce qu’Erwan gardera de moi, de son enfance, j’aimerais saisir, révéler ses sensations sur la pellicule photographique, graver nos instants, craignant que l’amour ne disparaisse avec les souvenirs, graver l’odeur du jasmin quand nous nous approchons de notre maison, odeur de la stabilité du lieu intérieur malgré les désordres de mon cœur, contre la violence extérieure, réelle ou imaginaire, de la mer, des hommes.". Nina Bouraoui avait obtenu en 2005 le prix Renaudot pour Mes mauvaises pensées.


    17/03/2020

    Nina Bouraoui, remporte le prix Anaïs Nin pour son livre Otage, paru en janvier aux éditions J.-C. Lattès. Dans ce roman coup de poing, l'écrivaine décrit la violence ordinaire que subissent les femmes à travers la figure de Sylvie, ouvrière et mère de famille d'une cinquantaine d'années, à qui l'on demande de dénoncer ses compagnes de travail dans le but de les licencier. Une tâche injuste qu'elle est contrainte d'accepter, avec difficulté, jusqu'à ce moment de rupture où cette héroïne du quotidien va commettre l'irréparable. Un acte vécu comme une renaissance. Grâce à ce prix fondé par les romancières Nelly Alard et Capucine Motte, la lauréate se voit proposer la traduction de son livre en anglais afin de le faire découvrir dans le monde anglo-saxon.


    Anciennes actualités du Who's Who à propos de Nina Bouraoui

    Nina Bouraoui à l’heure des révélations

    Nina Bouraoui publie Tous les hommes désirent naturellement savoir, un roman qui revient sur son enfance algérienne, sa jeunesse parisienne, son homosexualité. Un récit à forte teneur autobiographique sélectionné dans les listes du prix Médicis. Nina Bouraoui commence fort sa carrière d’écrivain. La Voyeuse interdite, son premier ouvrage publié en 1991 est couronné par le prix du livre Inter. …[…]


    Nina Bouraoui, publie Beaux rivages chez JC Lattes. Le "récit d'une rupture amoureuse. Ou, si l'on reprend la métaphore de l'auteure, le récit d'une lutte contre la noyade, jusqu'à toucher enfin la terre ferme". Auteure notamment de La Voyeuse interdite en 1991 pour lequel elle a obtenu le prix du Livre Inter, de Mes mauvaises pensées, prix Renaudot 2005, et Standard paru en 2014, Nina Bouraoui est également auteure de chansons pour Céline Dion, Garou ou encore Sheila.


    Savoir-faire associés