+ de critères

Biographie Jude Stéfan

Jude Stéfan Poète Décédé(e) le 11/11/2020 (voir toutes les personnalités décédées en 2020)

Stéfan, Jude pseudo. de : Dufour, Jacques, Louis, Georges,
Poète.
Né le
1er juillet 1930 à Manneville-sur-Risle (Eure).
Fils de
Georges Dufour, Directeur d'hôpital,
et de
Mme, née Fabienne Duval.

Etudes :
Lycée Malherbe et Faculté des lettres de Caen.
Diplômes :
Diplôme d'études supérieures de lettres.

Carrière :
Professeur de lettres classiques au lycée de Bernay (1960-95), Poète et Ecrivain (depuis 1967).
Œuvres :
poésies : Cyprès (1967), Libères (1970), Idylles suivi de Cippes (1973), Aux chiens du soir et Poesie (1979), Suites slaves (1983), Laures (1984, prix Max Jacob 1985), Alme diane (1986), A la vieille Parque (1989, rééd. 1993), Elégiades (1993), Epodes ou Poèmes de la désuétude (1999), Désespérance, déposition (2006), Que ne suis-je Catulle (2010); nouvelles : Vie de mon frère (1973), la Crevaison (1976, rééd. 1989), les Accidents (1984), les Etats du corps (1987), la Fête de la patronne (1991), le Nouvelliste (1993), l'Idiot de village (2009); autres ouvrages : Lettres tombales (1983), Litanies du scribe (1984, rééd., 2001), Gnomiques (1985), Faux-journal (1986), Dialogues avec la sœur (1987), Dialogue des figures (1988), De Catulle (1990), Stances (1991), Xenies et Scholies (1992), Epitomé (1993), Senilia (1994), Prosopées, Variété VI, Scènes dernières et Chroniques catoniques (1995), Povrésies et Silles (1997), Vie de saint (1998), Variété VII (2000), Génitifs (2001), la Muse Province (2002), Oraisons funestes (nouvelles, 2003), l'Anti-pédagogue (2003), le Sillographe et Caprices (2004), Jude Stefan : Rencontre avec Tristan Hordé (2005), l'Angliciste (2006), Desespérance, déposition (2006), Grains et Issues, Les Commourants et Pandectes (2008), Ménippées (2011), Disparates (2012).
Décoration :
Chevalier des Arts et des Lettres.
Distinctions :
prix Max Jacob (1985), prix de la Ville de Paris (1999).


Notre application mobile

Téléphone

Ça bouge pour eux +