+ de critères

Thierry Breton

Thierry Breton

Le nom de l’ancien ministre de l’Economie et des Finances circulait depuis quelques mois déjà dans l’antichambre du pouvoir industriel : cité pour prendre les rênes de Carrefour, Air France-KLM ou encore Alcatel-Lucent, c’est finalement à la tête d’Atos Origin que Thierry Breton réapparaît. Il y remplace Philippe Germond, finalement démis de ses fonctions de président du directoire par le conseil de surveillance, un an seulement après son accession et quelques turbulences avec les principaux actionnaires de la SSII. Formé à l’Ecole alsacienne et Supélec, Thierry Breton s’est forgé une solide réputation de redresseur d’entreprises en difficulté chez Bull, Thomson et surtout France Télécom. Stratège de l’année 2001 pour La Tribune, l’homme est aussi un politique, un professeur (il enseignait à Harvard l’an dernier) et un écrivain de science-fiction. Revenu de son exil américain, l’auteur du best-seller Softwar va pouvoir s’intéresser de plus près aux softwares


Biographie liée

Dernières publications dans "À la une"



Réactions


Réagir à cet article : (réservé aux membres du Who's Who)



1000 caractères restants