+ de critères

Tahar Rahim en lice pour les Golden Globes

Tahar Rahim en lice pour les Golden Globes

Tahar Rahim est nommé aux Golden Globes 2021 dans la catégorie du meilleur acteur dans un film dramatique pour sa prestation dans le film américano-britannique Désigné coupable, The Mauritanian dans sa version originale. Aux côtés de Jodie Foster et Shailene Woodley, il y incarne Mohamedou Ould Slahi, un écrivain mauritanien qui a passé quatorze années en détention dans le camp de Guantánamo sans aucune forme de procès. Une nouvelle consécration pour l'acteur français qui se retrouve confronté à Riz Ahmed, Chadwick Boseman, Anthony Hopkins et Gary Oldman... Rien que ça ! Verdict le 28 février prochain lors de la 78e cérémonie de l'une des plus prestigieuses récompenses internationales.

 

Dès sa plus tendre enfance passée dans le quartier des Résidences à Belfort, Tahar Rahim se passionne pour le cinéma. Le grand écran est sa deuxième maison et c'est avec cet amour du septième art qu'il obtient son DEUG art et spectacle et sa licence de cinéma à l'université Paul Valéry-Montpellier 3. Son profil suscite l'intérêt du réalisateur Cyril Mennegun qui le fait jouer en 2005 dans son docufiction Tahar l'étudiant, largement inspiré de sa vie. Mais c'est grâce à son premier grand rôle dans le film Un Prohète de Jacques Audiard que l'acteur français se fait connaître par la critique et le grand public. Prix du cinéma européen du meilleur acteur 2009, Globe de cristal du meilleur acteur 2010, Etoile d'or de la presse du cinéma français de la révélation masculine 2010, prix Lumière du meilleur acteur 2010, César du meilleur espoir masculin 2010, César du meilleur acteur 2010. Les prix pleuvent pour son interprétation bouleversante de Malik El Djebena, un jeune de 19 ans condamné à six ans de prison. Depuis, Tahar Rahim enchaîne les rôles en France et à l'international et joue pour les plus grands noms du cinéma, du duo français Éric Toledano et Olivier Nakache dans Samba au réalisateur japonais Kiyoshi Kurosawa dans Le Secret de la chambre noire, en passant par le réalisateur et documentariste écossais Kevin Macdonald dans L'Aigle de la Neuvième Légion et tout récemment Désigné coupable. 

 

(Photo: DR)


Biographie liée

Dernières publications dans "À la une"



Réactions


Réagir à cet article : (réservé aux membres du Who's Who)



1000 caractères restants