+ de critères

Patrick Pélata

Patrick Pélata

Le Samouraï pose son sabre. Carlos Ghosn, surnommé ainsi en France depuis qu’il a sauvé Nissan et qu’il fait l'objet d'un « culte » au Japon, prend du champ. Et bien qu’il garde la haute main sur les orientations stratégiques et financières, c’est son dauphin, Patrick Pélata, qui prend la direction opérationnelle de Renault. La logique a donc été respectée pour l’homme de confiance du président – ils sont sortis de Polytechnique la même année – même si sa nomination a pris tout le monde de vitesse. Entré chez Renault en 1984 comme chef d’atelier à l’usine de Flins, Patrick Pélata a fait toute sa carrière au sein de l’entreprise. Mais il en prend les rênes dans un climat social particulièrement tendu, après l’annonce de la suppression de 4 000 postes en France, dont un millier dans l'usine historique de Sandouville. Deux bonnes nouvelles pourront toutefois lui redonner le sourire : la hausse des ventes mondiales et le retour en force de la R28 pilotée par Fernando Alonso, qui vient de remporter coup sur coup le grand prix de Singapour et celui du Japon.


Biographie liée

Dernières publications dans "À la une"



Réactions


Réagir à cet article : (réservé aux membres du Who's Who)



1000 caractères restants