+ de critères

Olivier Ginon sur le toit de La Samaritaine

Olivier Ginon sur le toit de La Samaritaine

Après quinze ans de rénovation, la Samaritaine rouvre ses portes le 23 juin 2021. L'ancien grand magasin a pour ambition de devenir un temple du luxe et de l'art de vivre à la française. Et qui de mieux qu'Olivier Ginon pour incarner cette nouvelle vision ?

 

Le groupe LMVH, qui possède depuis 2000 la mythique enseigne parisienne, ne s'est pas trompé quand il a fait appel au président de GL-Events pour gérer le nouvel espace Voyage sous la splendide verrière du bâtiment. Avec plus de quarante ans d'expérience dans la prestation de services, Olivier Ginon est devenu l'homme fort de l'évènementiel international.

 

Il faut dire que rien ne fait peur à cet infatigable entrepreneur qui fonde sa société Polygone Services en 1978, à seulement 19 ans avec plusieurs amis. Le résultat ? 600.000 francs de chiffre d'affaires la première année; 1,5 million la deuxième. Depuis, la société a continué de grandir, a changé de nom pour devenir GL events, une internationalisation nécessaire pour un groupe qui s'affirme aujourd'hui sur tous les continents, raflant les plus grosses offres sur le marché de l'évènementiel. L'organisation des Jeux Olympiques de Tokyo ? GL events, bien évidemment. Le Grand palais éphémère sur le Champ-de-Mars ? C'est toujours la société lyonnaise qui en est à la tête. C'est simple, l'entreprise a organisé plus de 3700 évènements sportifs dans le monde entier, gère 200 salons, 49 parcs et arènes et se trouve bien placée pour récupérer les 136 centres de congrès qui fleurissent partout en Chine. Malgré plus d'un milliard d'euros de chiffre d'affaires en 2018, Olivier Ginon garde la tête sur les épaules, ses collaborateurs et employés le décrivent comme un homme attentionné, et son image de bon Français, amateur de cuisine et de rugby, fait merveille à l'étranger. Il ne lui reste maintenant plus qu'à conquérir Paris...

 

(Photo: DR)


Biographie liée

Dernières publications dans "À la une"



Réactions


Réagir à cet article : (réservé aux membres du Who's Who)



1000 caractères restants