+ de critères

Noé DUCHAUFOUR-LAWRANCE

Noé DUCHAUFOUR-LAWRANCE

 

Un canapé Cinna, une chaise Marcel By, un fauteuil Zanotta, un tapis Chevalier, une table basse Pleyel et trois luminaires Forestier. Non, ce n’est pas l’inventaire d’un état des lieux luxueux, mais les dernières réalisations de Noé Duchaufour-Lawrance.
En hébreu, son prénom signifie « repos, consolation ». En vrai, on imagine que le designer Noé Duchaufour-Lawrance ne se repose jamais, ou très peu. Car à seulement 38 ans, ce touche à tout a déjà réalisé les décorations de restaurants à Londres et Paris, relooké la brasserie Senequier de Saint-Tropez, dessiné des luminaires pour Baccarat, signé le design d’un hôtel à Tokyo et d’un concept store à Milan. Plus les projets sont fous, plus cet ancien des arts appliqués et des arts décoratifs y adhère! Actuellement à Milan pour le Salon international du meuble où il présente une exposition et quelques-unes de ses réalisations, Noé Duchaufour-Lawrance a forcément déjà ses nouveaux projets en tête : le lifting du Ciel de Paris (le restaurant panoramique de la Tour Montparnasse), la création d'un bar-dégustation à l'hôtel Meurice et une exposition personnelle à la galerie BSL. Avec une agence installée passage de la Bonne Graine et qu’il a appelée Neonata, nul doute que ce talent va encore faire des petits !

 

Eclairage

 

C’est à Milan que se tient cette semaine le plus grand rendez-vous mondial de l’ameublement : le Salone del Mobile réunit en effet 2 500 exposants sur un parc de plus de 200 000 m2, pour une fréquentation attendue de 300 000 visiteurs. De quoi donner de la visibilité aux créations des designers français exposées en Italie ! On pourra notamment y trouver les œuvres de Mathilde Brétillot, Jean-Marie Massaud, Christophe Pillet ou encore Ora Ito.

 


Biographies liées

Dernières publications dans "À la une"



Réactions


Réagir à cet article : (réservé aux membres du Who's Who)



1000 caractères restants