+ de critères

Martin Bethenod dévoile la très contemporaine collection Pinault

Martin Bethenod dévoile la très contemporaine collection Pinault

Le samedi 22 mai, Martin Bethenod a enfin dévoilé la Collection Pinault dans le sublime édifice de la Bourse de Commerce de Paris, dont il est le directeur général délégué depuis 2016. Repoussée par trois fois à cause de la crise sanitaire, l'exposition radicalement contemporaine accueille ses visiteurs le long de 7 000 m2 répartis sur dix espaces à couper le souffle. Des Français Martial Raysse et Bertrand Lavier, à l'Italien Rudolf Stingel, en passant par la Sud-africaine Marlene Dumas, les 32 artistes triés sur le volet par le milliardaire breton, Martin Bethenod et leur équipe, présentent pas loin de 200 œuvres à l'actualité étincelante.

 

"Un nouveau lieu. Un nouveau chapitre dans l’histoire de la Pinault Collection, née dans les années 1980 et établie dans un projet muséal à Venise en 2006. C’est un point de vue sur l’art. Ce n’est pas l’art pour l’art. Les œuvres choisies pour ce premier acte sont en prise directe avec le monde, ses questions raciales, sociales, de genres, ses problématiques humanistes. C’est un art qui manifeste sa porosité au monde", revendique Martin Bethenod. Le public est prévenu.

 

Né en 1966 à Sainte-Foy-lès-Lyon, Martin Bethenod obtient son diplôme de l'IEP de Lyon et sa maîtrise de lettres modernes, puis rencontre l'ancien ministre de la Culture Jean-Jacques Aillagon qui jouera un véritable rôle de mentor durant sa carrière. C'est lui qui le nomme en 1993 chargé de mission à la direction des affaires culturelles de la Ville de Paris. C'est encore lui qui lui demande en 1996 de devenir son chef de cabinet à la présidence du Centre national d'art contemporain-Georges Pompidou, l'établissement pluridisciplinaire dont il prend la direction des éditions de 1998 à 2001. Après un passage comme journaliste dans les magazines Connaissance des arts et Vogue, le Rhodanien devient délégué aux Arts plastiques au ministère de la Culture et de la Communication, dont le ministre est alors Jean-Jacques Aillagon, puis devient, de 2004 à 2010, commissaire général de la Foire internationale d'art contemporain, la FIAC de Paris. Devenu une figure incontournable de l'art contemporain, c'est à lui que fait appel en 2010 le collectionneur d'art François Pinault pour diriger sa collection au Palais Grassi-Punta della Dogana à Venise puis dix ans plus tard à la Bourse de Commerce de Paris. Une relation de confiance nouée autour d'une passion commune, l'art contemporain.

 

(Photo: DR)


Biographie liée

Dernières publications dans "À la une"



Réactions


Réagir à cet article : (réservé aux membres du Who's Who)



1000 caractères restants