+ de critères

Jacques de Loustal

Jacques de Loustal

Est-il bien raisonnable de confier l’adaptation d’un roman noir à un grand coloriste ? C’est pourtant ce qu’ont fait les éditeurs de la collection Rivages Noir-Casterman en donnant carte blanche à Jacques de Loustal. Celui-ci a choisi avec Coronado de mettre en planches une nouvelle de Dennis Lehane, célèbre écrivain de polars (Gone Baby Gone, Mystic River). Loustal, qui a bien compris qu’une nouvelle est avant tout une atmosphère, a choisi de ne réaliser qu’une ou deux illustrations par page et d’éviter les bulles, créant un véritable roman graphique à partir de cette histoire de truands sortis de prison, de diamants cachés et de belles Américaines (à talons et aussi à 4 roues). Car cet artiste à part entière – il est aussi illustrateur et expose régulièrement ses peintures – est un grand fanatique de voitures des années 60, comme en témoigne la publication ce mois-ci de Cars, carnet de photographies de vieilles voitures prises aux Etats-Unis… en noir et blanc cette fois.


Biographie liée

Dernières publications dans "À la une"



Réactions


Réagir à cet article : (réservé aux membres du Who's Who)



1000 caractères restants