+ de critères

Frank Bernard s’escrime pour l’Orient-Express

Frank Bernard s’escrime pour l’Orient-Express

Si le train le plus célèbre du monde, qui reliait Paris à Istanbul en quatre-vingt-une heures et trente minutes n’est plus exploité depuis 1977, Frank Bernard se bat pour le remettre sur rails.
Diplômé de l’ESCP, Frank Bernard commence comme contrôleur de gestion à Air Inter, passe par Wang France et entre à la SNCF en 1999. Depuis 2013, il en est le directeur du développement au sein de la direction de la communication. C’est lui qui est responsable de la marque Orient-Express et qui se démène à fond de train pour que celle-ci ne soit pas qu’un souvenir élégant enfoui en chacun de nous. Cherchant des partenaires et signant des contrats de licence, il prépare l’Orient-Express du XXIe siècle : un train de luxe dont une première présentation sera faite au Salon du meuble de Milan le 8 avril prochain. En attendant de réserver vos billets, vous pouvez vous rendre sur le parvis de l’Institut du monde arabe du 4 avril au 31 août : quatre wagons et une locomotive du train historique seront exposés dans le cadre de l’exposition Il était une fois l’Orient-Express.


Biographie liée

Dernières publications dans "À la une"



Réactions


Réagir à cet article : (réservé aux membres du Who's Who)



1000 caractères restants