+ de critères

Elizabeth Tchoungui à la rescousse des réfugiés ukrainiens

Elizabeth Tchoungui à la rescousse des réfugiés ukrainiens

Devant le drame humanitaire qui se joue ces jours-ci, et fatalement dans les semaines et mois qui viennent en Ukraine, des ONG et autres entités (entreprises, institutions mais aussi particuliers) donnent de leur temps et déploient leurs dons et leur savoir-faire pour cette population en exode forcé. C’est à ce titre qu’Elizabeth Tchoungui, qui pilote les actes de solidarité chez Orange, a débloqué il y a quelques jours une enveloppe d'un million d’euros au nom de la Fondation Orange qu'elle dirige pour aider l'Ukraine.
 
Vous ne connaissez peut-être pas son nom mais son visage vous dit forcément quelque chose : elle a débuté sa carrière à la télévision, en tant que chroniqueuse et journaliste. Elle fut notamment, dès 2001, la première femme d'origine africaine à présenter le journal de la chaîne TV 5 Monde. Passée par la chaîne d’info en continu France 24, où elle a créé le service culturel, elle a aussi longtemps officié dans l’émission Les Maternelles sur France 5, tout en présentant le JT pour enfants sur la chaîne Canal J. Femme de conviction et d’action, portée par une énergie débordante selon ses collaborateurs, Elizabeth Tchoungui, 48 ans, fille d’un père camerounais devenu ambassadeur et d’une mère française professeure de mathématiques, est mère de deux garçons, dont l’un est autiste Asperger, combat qu’elle raconte dans un livre à la fois touchant et revigorant, Le jour où tu es né une seconde fois
 
Depuis membre du comité exécutif d’Orange et directrice déléguée de sa Fondation, elle fut aussi administratrice d'Action contre la faim. Ses objectifs chez Orange ? Atteindre le niveau zéro émissions de carbone d'ici à 2040, lutter contre la fracture numérique, essentiellement en Afrique, et réduire les inégalités hommes-femmes. Des missions prioritaires actuellement bousculées par l’urgence ukrainienne.
 


Biographie liée

Dernières publications dans "À la une"



Réactions


Réagir à cet article : (réservé aux membres du Who's Who)



1000 caractères restants