+ de critères

Dominique Marcel exporte le musée Grévin à Montréal

Dominique Marcel exporte le musée Grévin à Montréal

Robert Charlebois chantait « Je reviendrai à Montréal ». Pour être sûr qu’il n’en reparte pas, on en a fait une statue de cire dans le premier Musée Grévin hors de France.

Diplômé de Sciences Po et énarque, Dominique Marcel ne s’est pas contenté de côtoyer des personnalités inanimées : il a eu l’occasion de travailler aux cabinets d’Edith Cresson, Michel Sapin, Martine Aubry, et Lionel Jospin lorsqu’il était Premier ministre. N’allez pas croire que tout ce qu’il touche se transforme en cire, puisque la Compagnie des Alpes, dont il est le PDG, gère également quelques-uns des plus grands domaines skiables français ainsi que des parcs d’attraction comme Astérix ou le Futuroscope. Il a pourtant choisi de s’appuyer sur la renommée du musée vieux de 130 ans pour internationaliser cette société détenue à hauteur de 40 % par la Caisse des dépôts. Une ouverture à Montréal la semaine dernière, une prévue à Prague en 2014 et il paraît que l’Asie serait également dans le viseur. Mais que l’on se rassure : les ateliers de fabrication des statues restent, eux, à Paris.


Biographie liée

Dernières publications dans "À la une"



Réactions


Réagir à cet article : (réservé aux membres du Who's Who)



1000 caractères restants