+ de critères

Didier Lallement nouveau préfet de police

Didier Lallement nouveau préfet de police

L’ancien préfet de la Nouvelle-Aquitaine et de la Gironde va remplacer Michel Delpuech, remercié après les violences, lors des dernières manifestations des Gilets jaunes dans la capitale. Didier Lallement va devoir s’atteler au maintien de l’ordre et à la réforme de la préfecture de police de Paris, très critiquée ces derniers mois.
Né à Lyon en 1956, Didier Lallement a commencé sa carrière comme chef du bureau du Syndicat intercommunal d'Epinay-sur-Seine. Rapidement, il gravit les échelons, devient successivement le conseiller de Jean-Michel Baylet, de Jean-Pierre Sueur (secrétaires d'Etat aux collectivités locales) puis de Jean-Pierre Chevènement lors de son passage place Beauvau. Au début des années 2000, nommé directeur de l'administration pénitentiaire, il est à l'initiative de la création des ERIS, les Equipes régionales d'intervention et de sécurité. En 2012, après un passage au ministère de l'Ecologie, il est nommé secrétaire général du ministère de l'Intérieur, occupé par Manuel Valls. Préfet de la Gironde depuis 2017, Didier Lallement arrive à la préfecture de Paris dans un contexte particulièrement tendu. Ce n’est sans doute pas un hasard si le Premier ministre a choisi l’homme qui officiait dans la ville des plus fortes et plus violentes mobilisations de l’hexagone.


Biographie liée

Dernières publications dans "À la une"



Réactions


Réagir à cet article : (réservé aux membres du Who's Who)



1000 caractères restants